Le cuivre est le matériau le plus utilisé et le plus esthétique dans les systèmes de plomberie. Cela est dû à sa compatibilité avec les fluides diverses. En termes de brasage de cuivre, il est fréquent d’utiliser un flux car il permet d’assurer une bonne connexion lors de la soudure, et ainsi peut éviter les fuites ou les dégâts des eaux.

Comment fonctionne l’assemblage du cuivre ?

Généralement, il suffit d’utiliser la brasure au chalumeau pour pouvoir assembler le cuivre, mais vous pouvez également opter pour une Brasure tendre. Cette dernière nécessite l’utilisation de lampe à souder. Mais pour obtenir un résultat optimal, l’utilisation de chalumeau à gaz propane est recommandée. 

Quelle est l’utilité du décapant ?

Le décapant ou encore appelé flux, est une pâte utilisée lors de l’installation de tuyaux en cuivre. Il s’applique à l’aide d’un processus de soudure. Son utilisation est essentielle car il permet de nettoyer le tuyau en cuivre, tout en attirant la flamme vers lui et produire un alliage fondu, créant ainsi un joint bien étanche à l’eau. Il existe également un décapant en poudre. Dans ce cas, il suffit de plonger le tuyau à souder dans la poudre. 

Quelles ont les conséquences pour un soudage sans flux ?

Lorsque vous soudez un tuyau, l’objectif principal est de combler le plus possible entre le raccord et le tuyau avec de la soudure afin de créer une étanchéité parfaite. Sans décapant appliqué, la flamme ne pourra pas attirer la soudure pour être aspirée dans le raccord pour faire le joint. Par conséquent, il y aura des perles de métal qui colleront négligemment au tuyau. 

Comment nettoyer les résidus d’assemblage ?

Après avoir réalisé la soudure et donc l’assemblage des cuivres, vous pouvez utiliser un produit spécifique, disponible sur le marché, pour nettoyer les résidus localisés à l’intérieur du tuyau. Pour le nettoyage externe, il suffit d’appliquer un coup d’éponge savonneuse. Ce n’est seulement après que vous pourriez peindre vos tuyaux.