Pour réussir une construction moderne de votre nouvelle habitation, il y aura d’importants travaux à prévoir comme la pose de la chape qui demeure une étape considérable pour améliorer la performance énergétique ainsi que le confort de votre bâtiment. En conséquence, vous pourrez trouver de nombreux types de chapes pour profiter de ses avantages dans votre nouvelle maison. Il y a des chapes que vous pourrez réaliser vous-même en tant que particulier comme le fait de faire une chape liquide en ciment. Par contre, il y en a d’autres qui ne sont pas du tout faciles à réaliser comme la chape liquide anhydrite. Vous en saurez plus pour cette importante étape dans la construction de la maison.

Les différents types de chapes

Vous pourrez découvrir différents types de chapes lorsque vous procédez à la construction ou une innovation de votre habitation : la chape adhérente, la chape désolidarisée, la chape flottante et la chape sur le plancher chauffant. Cependant, il est important de noter au passage que la pose de la chape n’est pas une chose simple et il est recommandé en tant que particulier, de solliciter un professionnel surtout quand il s’agit de la chape anhydrite. C’est un mortier fluide auto-nivelant prêt à l’exploit et qui est un type de chape qu’on prépare en général dans l’usine, le livrant directement au chantier par un camion-toupie.

Le choix du type de chape pour réussir la construction de la maison

Vu que de nombreux types de chapes seront à votre disposition lorsque vous procédez à la construction d’une nouvelle habitation ou à l’innovation de votre ancienne maison, vous aurez toutes les possibilités d’adopter le type de chape adapté. À noter que la chape fait partie des différentes parties constituant le sol, les plus sollicitées du bâtiment. Par conséquent, vous aurez à prendre en compte les spécialités de votre ouvrage en adoptant une chape adaptée proposant une certaine résistance dans le temps.